22/06/2017

La Fondation a distribué des colis alimentaires aux musulmans d’Arakan durant ce mois de ramadan.

La Fondation a distribué dans le cadre des actions effectuées durant le mois de ramadan 2 048 colis alimentaires aux musulmans d’Arakan, une région de la Birmanie, où les croyants victimes d’injustices vivent dans des conditions très difficiles et font face à une grande oppression.

La Fondation Diyanet, qui est la seule ONG à avoir pu atteindre les musulmans cloitrés dans des camps, a distribué des colis constitués des besoins alimentaires fondamentaux dans huit camps de Sittwe, une ville d’Arakan, ainsi que dans les villages avoisinants.

Le coordinateur de la Fondation, Nurettin Uzuner, a indiqué avoir effectué la distribution de 800 colis d’aide alimentaire aux Rohingyas de Malaisie et organisé des repas de rupture du jeûne destiné aux réfugiés.

Il a ensuite rappelé que les Rohingyas ne faisaient pas uniquement face à la pauvreté, mais rencontraient aussi des difficultés du point de vue de l’enseignement et de l’accès à l’eau propre et aux médicaments. « Notre Fondation offre aux enfants de réfugiés ne pouvant suivre d’enseignement la possibilité de poursuivre leur éducation dans les camps ou en Turquie » a-t-il déclaré.

De nombreuses personnes, majoritairement musulmanes, moururent durant le conflit qui éclata, en 2012, entre les bouddhistes et les musulmans. Des centaines de maisons et de magasins furent brûlées, des milliers de musulmans durent fuir, tandis que ceux qui restèrent perdirent tous leurs droits de citoyens.

De nombreux musulmans Rohingyas périrent dans les navires alors qu’ils tentaient d’accéder aux pays voisins et ceux qui réussirent à rejoindre la terre ferme furent emprisonnés pour avoir franchi les frontières sans autorisation ou furent contraints à vivre dans des conditions très difficiles.

La Fondation est active dans le cadre des actions menées en ce mois de ramadan dans 64 pays avec pour slogan : « tes frères et sœurs ont un droit sur toi ».