10/03/2017

4 millions de livres scolaires ont été envoyés aux  centres d’enseignement passager de 22 villes dans le cadre du projet de l’impression de livres scolaires pour les étudiants syriens organisé entre la Fondation Diyanet de Turquie, le Ministère de l’Enseignement National et avec  le soutien de l’association d’aide qatari RAF.

Dans le cadre des travaux de ce projet, le Président du Conseil d’Administration de l’association qatari RAF, le dr. Ayid El-Kahtani, et son comité ont visité le Président des Affaires Religieuses, Mehmet Görmez.

Le Président des Affaires Religieuses Görmez a exprimé son contentement suite à leurs visites et a ajouté qu’ils étaient au courant et très heureux que de nombreuses associations de charité qatari aient  participé à cette course de bonté.

« La Turquie et le Qatar sont devenus, dans cette dure période,  le refuge des opprimés » déclara le Président Görmez. En expliquant que les 2 pays devaient porter cela plus loin, Görmez: «Les 2 pays doivent avancer main dans la main et planter les graines de bienfaisance pour anéantir tout le mal qui tourne sur notre région en organisant de plus grandes organisations qui permettront de vaincre ce mal. »

Le Président Görmez souligna que l’on devait travailler pour que la bienfaisance et la bonté devance le mal dans le monde :

«Lorsque la bienfaisance s’affaiblit, le mal prend le dessus... » 

Nous sommes témoins des périodes difficiles qu’est en train de passer la communauté musulmane. La bienfaisance et le mal ont depuis toujours été en concurrence et luttés l’un contre l’autre. Dans cette concurrence, dès que la bienfaisance s’affaiblit, le mal prend le dessus. Nous devons, nous, faire passer la bienfaisance avant le mal.

« Ne transformez pas votre bonté et vos bonnes actions en intérêt personel.»

Il y a un point auquel je donne beaucoup d’importance au sujet de la bienfaisance et des bonnes actions ; C’est de ne pas les transformer en intérêt personnel. Allah, le Tout Miséricordieux, dit : «N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort» il y a un verset encore plus frappant ; « Une parole agréable et un pardon valent mieux qu'une aumône suivie d'un tort. »

«Il ne faut jamais utiliser et mettre en avant les mots publicité et propagande dans la bonté...»

Il ne faut jamais utiliser et mettre en avant les mots publicité et propagande dans la bonté. La publicité et l’annonce sont 2 choses différentes. Notre Seigneur dit dans le Saint Coran ‘Si vous donnez ouvertement vos aumônes, voilà une belle attitude!´. En faisant cela, on ne doit pas la  transformer en publicité ou en propagande. Je vous remercie car je sais que votre association est très sensible à ce sujet.

« Il ne faut pas négliger l’éducation  des enfants lors des actions de charité »

Nous avons des devoirs envers les Syriens qui se sont réfugiés dans notre pays. Les aides alimentaires, sanitaires et de nettoyages sont très importants mais nous sommes responsables de devoir subvenir à tous leurs besoins humanitaires. Mais en accomplissant  ces aides, nous ne devons pas négliger  une chose ; l’education des enfants syriens. Nous avons perdu une partie de cette génération, pour ne pas perdre les générations futures, il est très important de nous mobiliser, tous ensemble, pour l’éducation de ces enfants.

Dans la dernière partie de son discours, le Président Görmez a remercié le Ministère de l’Enseignement : « Ils ne s’occupent pas simplement de l’éducation de nos enfants mais aussi de l’éducation de tous les enfants syriens qui se sont réfugiés dans notre pays,  et cela, avec un grand soin. » Le Président Görmez déclara que des milliers d’enfants syriens poursuivent leurs études dans les écoles que le Ministère de l’Enseignement a alloué à la Fondation Diyanet de Turquie. Görmez ajouta qu’ils faisaient d’importants efforts  pour les enfants des Syriens vivants hors et dans les villes-tentes et qu’ils étaient prêts à toute collaboration avec les associations de charité qatari.

En rappellant que la Fondation Diyanet de Turquie possédait des centres dans 120 pays, Görmez exliqua que les travaux avec l’association RAF pourrons se dérouler en coordination et en se partageant les tâches.

Le Président du Conseil d’Administration de l’association qatari RAF, le dr. Ayid El-Kahtani declara que le Qatar et la Turquie ont toujours été aux côtés des musulmans et des opprimés  « Les projets de bienfaisance à but de charité sont là pour les opprimés. Le Qatar et la Turquie sont deux pays qui travaillent pour les opprimés. Notre mission est de répendre la  miséricorde  sur Terre. Faire clémence à l’être humain est une grande vertue. Tout se qui est utile à l’humain est la base de la générosité. Tout cela est la clémence. La miséricorde est dans l’essence de toute les bontés.» Après les entretiens, le Président Görmez et le comité qatari ont offert des livres et différents cadeaux aux 20 étudiants syriens venus visiter la Présidence des Affaires Religieuses. Dans le cadre du projet,  4 millions de livres scolaires d’une valeur de près de 2,5 millions de dollars ont été envoyés dans 22 villes où se trouvent des centres d’enseignement passager.